Il est fréquent qu’à un moment de leur existence, les propriétaires d’un bien immobilier sur les côtes bordelaises optent pour un changement de logement. Les raisons sont multiples et elles correspondent souvent à une nécessité professionnelle, à une amélioration de la situation financière ou à l’évolution de la structure familiale (divorce, naissance, départ des enfants les plus âgés…). Il est tout aussi fréquent que lorsque cette évidence prend forme, votre habitation à Bordeaux soit toujours en cours de remboursement. Pour mener à bien un tel projet dans ce contexte, les futurs acquéreurs girondins peuvent compter sur le prêt-relais.

Le prêt-relais

Si vous choisissez d’acheter une nouvelle maison à Bordeaux avant d’avoir vendu votre habitation actuelle, vous n’avez pas forcément le montant nécessaire pour cette faire cette nouvelle acquisition. Sans doute, vous aurez à recourir à un prêt-relais dans ce cas. Cette solution est cependant onéreuse, surtout lorsque votre vente tarde à se matérialiser. Voici comment se déroule un prêt-relais.

Par exemple, vous souhaitez revendre votre maison actuelle à Bordeaux Nansouty et en acheter une nouvelle dans le quartier de Quinconces en empruntant car c’est une maison de prestige: cet emprunt est appelé prêt principal. Notez que si la valeur de la maison que vous vendez est supérieure à celle de la maison que vous achetez, vous n’aurez pas besoin d’un prêt principal. Dans ce cas, vous contracterez un prêt sec qui est en fait votre prêt-relais. Dans les deux cas de figure, la valeur de votre premier bien à Bordeaux constituera votre apport personnel.

Le prêt-relais vous permet surtout de faire face temporairement à deux crédits : celui de la maison que vous vendez et celui de la maison de prestige que vous achetez à Bordeaux sur http://www.immobilier-luxe.net/prestige,,bordeaux.html (Gironde,33). Il peut toutefois arriver que les banques décalent à la date de vente le paiement des intérêts du prêt relais. Cette formule est appelée franchise totale. Les emprunts sont toujours délimités par des périodes maximales, pour un prêt-relais, le banquier à Bordeaux envisage une date de fin théorique de remboursement de capital. Le prêt-relais doit être remboursé par anticipation, une fois que l’ancienne maison bordelaise est vendue.

Quand il faut se loger rapidement

Lorsque vous entreprenez d’acheter un nouveau bien en bord de mer à Bordeaux après avoir vendu le vôtre, le contexte change du tout au tout. Une fois la vente conclue, vous pouvez analyser les différentes options qui s’offrent à vous : emprunter pour acquérir un bien plus imposant ou choisir une maison girondine qui soit dans vos moyens. Le fait de ne pas être pressé par le temps vous permet de ne pas avoir à sacrifier le prix de votre bien, mais aussi à considérer le meilleur organisme de prêt pour votre prochain projet. En effet, plus votre apport personnel est important, moins votre TEG sera élevé et par conséquent le coût du crédit sera moins pénalisant. Le grand défi se trouve plutôt dans votre capacité à réussir à acheter un bien immobilier à Bordeaux sur Immoloch au moment où vous quittez l’ancienne. Durant votre vente, vous constaterez que les délais sont relativement longs entre le moment où un acheteur vous confirme son intérêt et le moment où vous lui remettez les clés. Vous avez environ trois mois pour trouver une nouvelle maison dans le département de la Gironde (33), vous décider du type de financement et signer l’acte d’achat. Autant le dire que c’est quasiment impossible ! La solution est de trouver une petite location d’appartement à Bordeaux sur aktifimmo.com, si cela est possible, de s’installer chez des proches en attendant. D’autres solutions vous sont proposées sur ce site http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/83792/comment-vendre-avant-d-acheter-une-maison .

Habiter à Bordeaux

Laisser un commentaire